04 juillet 2011

JAUNE-BLEU-ROSE-BLEU-VERT-ROSE

ROSE : The Getaway - A Hamburger Story

Et si je vous disais que c'est encore pire une fois que c'est fini? Et bien ça l'est. J'ai fini Lundi dernier, sur une note que je croyais joyeuse, avec un oral d'anglais que j'attendais brillant. Et bien tu peux aller te rhabiller ma chère rêveuse!

A la place de la réactive sympathique prof que je m'attendais à avoir en face, j'ai eu une femme somnolente que j'ai tenté de réveiller par tous les moyens, mais il n'y avait rien à faire, la dame était vraiment fatiguée. Moi qui imaginais que mon oral d'Italien allait être celui où la prof aurait l'air la plus exaspérée, et bien non! C'est celui où elle était la plus chaleureuse... Tout ce qui ce sera passé durant ce BAC aura vraiment été improbable, et ce n'est pas terminé.

Non, le pire n'est pas d'attendre les notes. Oui, c'est affreux, et c'est demain matin, mais le pire est bien de devoir suivre les copains super contents d'avoir fini, d'en avoir fini avec le lycée et qui ont seulement dans la tête des projets de beuveries ignobles où ils mettront sûrement leur première fille enceinte. Super... Et le pire : se dire qu'on est la seule à oser dire non à aller à ces orgies adolescentes ridicules, mais pas la seule à ne pas avoir envie d'y aller, passer pour la rabat-joie de service (ou bien la rabat-ovule fécondé au choix) et se sentir exclue... Pourquoi est-ce que ce qui amuse les jeunes de mon âge ne m'amuse t'il pas? Parfois je me demande si j'ai pas grandi trop vite, ou bien si au contraire, j'en suis encore au stade inférieur et si dans quelques années je serai la seule à vouloir me déchirer la gueule.

Je connais des originaux, mais il sont souvent adaptés! Moi je suis une originale, mais mal adaptée, et c'est pas facile tous les jours je vous avoue. Non, je ne suis pas une désespérée sociale, j'ai le contact facile. Mais voilà, pas avec les adolescents dépravée je m'en foutistes de ma génération. Si seulement j'avais vécu pendant la génération de ma mère, je me serais sentie plus en phase avec mes « pairs », que je peine à appeler « pairs »... Je méprise la plupart de mes cum-aetatis. J'en hais certains à m'en faire exploser les veines de rage. Et j'en apprécie certains, mais la plupart me font pitié.

Alors voilà, après ce monologue intérieur (qui est sorti) pas franchement constructif, revenons à nos moutons. Mes copains veulent me traîner en « te-boî » pour les fameux « Bacwinners » de Lyon demain soir, la beuverie officielle de fin de bac quoi, où même les « Bacloosers » et les « No-bac-at-all » ramènent leur c**. Et franchement, ça me dégoûte. Mine de rien ça fait vraiment précieux de dire que je ne veux pas me mêler à ce « vulgum pecus », mais c'est la vérité.

Qui est-ce qui va fêter son BAC toute seule dans son lit demain soir en se répétant encore maintes fois qu'elle n'est pas normale de ne pas vouloir faire n'importe quoi? Et dans ces moments là... Je me sens seule mais à un point... Si seulement au moins une personne se trouvait dans le même cas que moi et avec qui je pourrais me déchaîner sur la perversion des « jeunes de nos jours », je pourrais fêter mon BAC à ma manière : de la musique, une vingtaine de personnes même pas, une fête sympa quoi. Pas le squat régional.

Enfin bon, sors de ta rêverie ma pauvre fille, tu es bel et bien la seule!

Résultats de demain, soyez bons s'il vous plaît, pour que demain soir toute seule je ne me dise pas « t'es pas normale, et en plus t'es pas foutue d'avoir de bonnes notes au BAC ».  

Posté par Juile15 à 18:40 - Commentaires [1] - Permalien [#]


Commentaires sur JAUNE-BLEU-ROSE-BLEU-VERT-ROSE

    Tu as bien raison parce que la nuit des bacwinners est en effet un summum de vulgarité, organisé par des gens vulgaires, qui n'a d'autre fin que d'habituer les jeunes lycéens à fréquenter les lieux les plus nazes et vulgos une fois étudiants, alors qu'il y a tant d'autres lieux plus créatifs et plus raffinés à Lyon, tout ça bien sûr pour récolter l'argent de poche des jeunes lyonnais...

    Posté par Shaomi, 27 décembre 2011 à 16:25 | | Répondre
Nouveau commentaire