18 juin 2011

La liberté est-elle menacée par l'égalité?

Une pause. Une île de tranquillité au milieu de ces épreuves. Enfin, plutôt une île de sommeil! En fait, je m'en fiche d'avoir à passer ce BAC. Pour vous dire, mes parents sont encore plus stressés que moi... Moi je sais que je l'aurai largement ce diplôme, avec quelle mention je ne sais pas (car oui, mention il y aura). Mais se lever le matin à 5 heures et demie pour me traîner dans le train et les méandres de transports en commun urbains je déteste franchement. Voilà pourquoi l'année prochaine, je veux un appart' en ville... Enfin, ceci reste un autre débat...

 

La philo, c'était franchement pas drôle. J'avais une migraine monstre (comprenez, la petite sœur malade a fait un tintamarre des entrailles de la terre toute la nuit), et passer 4 heures à répondre à « la liberté est-elle menacée par l'égalité? » n'a pas arrangé les choses... J'avais mal partout, les tables (simples) étaient bancales et les chaises toutes vieilles et grinçantes... Nos surveillants étaient oppressants, passaient dans les rangs et lisaient par dessus nos épaules, et mon voisin de droite pestait toutes les trente secondes, tout en lorgnant sur mes brouillons peu discrètement, et en se grattant l'entre-jambe peu gracieusement... Quelle atmosphère! Enfin, le soir même, j'ai appris de mes très chers camarades condamnés à passer autre part qu'il y avait bien pire que moi (notons au passage des bahuts avec des rideaux arrachés donc le soleil en pleine poire, des vieux trucs sombres et des bonnes sœurs). Enfin, j'ai tout de même eu les gosses en bas qui hurlent!

 

L'histoire, c'était déjà mieux (même si mon voisin avait l'air d'avoir des démangeaisons encore plus virulentes). Le croquis de l'Asie Pacifique m'allait super bien, mais l'étude documentaire sur la guerre froide un peu moins. Voyez, je déteste les études documentaires, mais j'adore la guerre froide... Alors je n'ai pas résisté à l'appel de Gorbi, bien que je sache pertinemment que j'ai de bien meilleures notes en dissertation... Tant pis. On verra bien le résultat le 5 Juillet de toute façon! Vendredi, pas de mal aux fesses, mais un mal au majeur droit de l'enfer, après 3 heures à gratter comme une illuminée... Le week-end tombe bien, Lundi j'aurai sûrement moins mal.

 

Lundi tiens. Le matin, ce sont les premières qui auront la joie de rencontrer les joies du BAC avec le français... Un certain Willy est censé s'asseoir à ma table. Bonne chance Willy! Le français... De bons souvenirs en fait! Et puis nous prenons le relais dès 14 heures avec les LV1. L'allemand... Enfin une épreuve qui va être marrante pour de vrai! L'anglais à l'oral le 27 sera encore plus distrayant, mais on fait avec ce qu'on a! Puis l'éco-socio mardi. Ça va. Ce sont les maths Mercredi qui vont être moins divertissants! Bah, 8 au BAC blanc en maths, je peux difficilement faire pire!

 

Je pense toujours à ce lycée... A chaque épreuve que je passe, je pense aux profs que j'ai eu. Et puis je me dis qu'ils auraient honte de moi, qu'ils seraient déçus. Je pense à ce qu'ils me diraient. Je sais que je ne devrais pas faire ça, il faut que j'arrête d'essayer de me mettre dans la tête des gens, parce qu'en plus j'ai toujours tort. Je sais pertinemment qu'ils ne diraient pas ça!

Posté par Juile15 à 22:45 - Commentaires [0] - Permalien [#]


Commentaires sur La liberté est-elle menacée par l'égalité?

Nouveau commentaire